Élite Algérienne Libre (E. A . L.) الطليعة الجزائرية الحرِّة

Pour que vive la liberté

Une colonisation interne

Classé dans : Non classé — 15 novembre, 2008 @ 14:07

Nous avons suivi avec une attention particulière ce qui se passe aujourd’hui en Algérie. Elément majeur : le viol de la constitution.

Avec cet événement historique qui représente le premier acte officiel émanant des autochtones dans la légitimation da la spoliation, du vol et du mépris de la majorité, l’Algérie accède à une nouvelle forme de colonisation, une « colonisation interne ».

Les bénéficiaires de la rente, jusqu’ici se cachant derrière tel ou tel régime, telle ou telle personnalité ou tel ou tel lobby, se montrent au grand jour et disent intrépidement au peule : « je vous colonise et vous ne pouvez rien y faire ». Mais pourquoi le peuple n’y peut rien ? Tout simplement parce que la junte militaire et son relais politique ont instauré depuis les événements de 1990 une vraie structure coloniale d’analphabètéisation du peuple, de destruction de l’identité nationale et de terrorisation des populations.

Ainsi, l’Algérien lambda, mis sous une pression culturelle et existentielle réfléchie et atroce, ne peut être qu’un mouton docile ou un harraga suicidaire.

Mais au moment où nous attendions la réaction des intellectuels, car les considérant comme entité humaine supérieure par l’intelligence et difficilement influençable par les manipulations subjectives, voilà que nous sommes étonnés de constater que très peu de réactions dénonçant l’instauration d’une nouvelle forme de colonisation interne.

Cependant, l’affaire « Amine Zaoui » a été l’extrapolation d’une affaire beaucoup plus importante qui est celle que nous venons d’évoquer. De ce fait, même les intellectuels les plus courageux, en soutenant Amine Zaoui (avec leurs vrais noms) se cachaient en réalité derrière une problématique apparemment culturelle. Pour beaucoup, soutenir Amine Zaoui, c’était non pas soutenir l’homme, mais c’était dénoncer toute une classe dominante qui a fait de cet intellectuel un clochard.

Pour ceux et celles qui n’ont pas compris ceci, et qui continuent de penser que les sympathisants du Dr Zaoui ont profité de son poste ou souhaitent profiter d’un éventuel nouveau poste, ces personnes là n’ont rien compris, je les mettrai de ce fait hors du cercle intellectuel.

En tout cas, l’histoire gardera dans ses abysses la liste des lâches pour la ressortir le moment adéquat. Nous ne voulons pas en faire partie. Nous crions haut et fort notre indignation au viol de la constitution par les rentiers à travers des députés arrivistes tout chamboulés de découvrir la capitale, ses hôtels et ses …, 30 fois le SMIC chaque mois en poche.

Salima Saada

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Parti Ouvrier Indépendant :... |
Vivre Villerupt Autrement |
meimou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | va95
| Brèves de canapé
| Aequalis